• Alban nous fait visiter Shanghai

     Alban, Jin et Yann au musée de la science de ShanghaiSamedi 29 novembre :

    il pleut et il fait toujours très froid… coup de chance, Yann voulait visiter un musée ! Nous décidons d’améliorer nos connaissances scientifiques en nous dirigeant vers le musée de la science où nous verrons notamment un robot résoudre plusieurs fois le célèbre casse-tête « rubick’s cube » en mois d’une minute pendant qu’un de ses  confrère pratique le Taï-chi.

     

     

     

     

     

     

                             Robot Taï-chi    Robot rubick's cube

                 Le dimanche, Alban nous emmène dans la vieille ville chinoise : c’est un dédale de petites ruelles ayant conservées leurs architectures traditionnelles avec ses maisons basses aux toitures recourbées, et des façades blanches aux poutres rouges. Les vieilles demeures abritent maintenant tout un tas de magasins de souvenirs, d’échoppes, et de petites gargotes.

     La vieille ville    Vieille ville

      

    Nous visitons également Taikang lu, de petites ruelles de brique rouge où se côtoient des boutiques en pagaille, des restos en veux-tu en voilà, et des galeries d’art. A chaque coin de rue, des petits trésors cachés :

                - Les arbres à souhaits : selon les traditions populaires chinoises, accrocher son vœu le plus cher dans cet arbre permettrait qu’il se réalise. A l’origine, lorsque les pêcheurs  rentraient de la mer, ils allaient prier au temple et au pied d’un arbre sacré : le banian tree (oui, oui comme en Inde !). Ils inscrivaient alors leur souhait sur un papier auxquels ils accrochaient une offrande (une orange ou une grenade) par le biais d’une ficelle ! Ils lançaient ensuite leur  « grappin » dans l’arbre, s’ils parvenaient à atteindre une branche et que le papier restait suspendu, ils pensaient que leur souhait se réaliserait… de quoi partir l’esprit léger en mer !

    Arbre à souhaits

                         - un temple dédié au chat de la fortune : vous l’avez certainement vu dans les restos chinois en France, c’est celui qui dandine de la patte pour appeler l’argent! Les chinois le trouvent mignon, mais à notre goût, c’est quand même très kitch ! Nous verrons même tout un magasin entier qui lui est consacré !

                        - une ancienne poste…

                                     Chat de la fortune     Ancienne poste 

    Taikang Lu

     

     

     

     

    « Arrivée à Shanghai : (prononcer chan aïe !)Des marteaux, des faucilles et des grattes-ciels (Shanghai) »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :