• Kratié : 1 janvier 2015

     

    Panneau pour le stopNotre dernière soirée à « happy elephant » a été un fiasco total : le patron très alcoolisé avait des gestes et des propos mal placés envers la gente féminine. Qui s’y frotte s’y pique : il a très vite gouté à mes épines et n’y est pas revenu, mouhahaha! Quelques verres plus tard voilà qu’il a commencé à s’en prendre à Yann…baaaaaaaaaaaaaaston ! J’ai bien cru que ça allé en venir aux mains. Il a eu de la chance que Yann ne soit pas belliqueux, et qu’il ait des principes liés à sa pratique des arts martiaux. Drôle de manière de terminer l’année… nous partons nous coucher.

     

    Du coup le lendemain matin, nous faisons nos sacs et reprenons la route vers Kratié. Cette ville étant à 4 ou 5h de route, nous tentons d’y aller en autostop. Muni d’un panneau avec le nom de la ville écrit en khmer, nous rejoignons la route nationale. On dirait que les Cambodgiens ne sont pas très habitués à ce concept, et seulement les bus s’arrêtent. Nous tournons notre panneau de carton…de l’autre côté est inscrit gratuit en khmer, les passagers et le chauffeur rigolent, et dans la seconde qui suit nous voilà à leur côté dans un mini-bus sans amortisseur pour la première partie du trajet ! Après une pause dans un marché local pour notre repas du midi, nous reprenons l’autostop. Même scénario, nous reprenons un mini-bus jusqu’à Kratié. A l’arrivé, le chauffeur ne semble plus d’accord avec notre accord préalable, il nous faudra nous acquitter de 5$ pour la course… quand bien même on aura économisé 9$ pour ce trajet !

     

                Nous nous laissons guider par un local qui connait une guesthouse pas chère, et nous retrouvons avec exactement la même équipe que pour notre sortie avec les éléphants. Brioche parti le même matin que ne nous nous a devancé que de 2h sur notre arrivée, ce n’est pas trop mal pour une première expérience de stop.

     Kratié est une ville au bord du Mékong. Non loin de là on peut observer des dauphins roses d’eau douce, mais la sortie étant un peu trop rude pour notre porte-monnaie, nous décidons de prendre un bateau pour rejoindre l’île de Koh Trong.

    Village flottant

     

    Cette île est un banc de sable en plein milieu du Mékong dont la principale curiosité est un village flottant situé en bordure de côte. Le temps semble s’être arrêté: pas de notion de stress, de rentabilité, le village est paisible et tourné vers l’agriculture, saisissant contraste avec la ville de Kratié. Nous y resterons quelques heures à prendre le soleil et observer la vie des locaux. Attirés par l’odeur du bois et de la résine, nous nous arrêtons près d’un chantier de construction d’une pirogue : seul moyen de locomotion pour ces habitants pour remettre le pied à terre.

    Petite maisons sur l'île en face de Kratié   Chantier de construction de pirogues

     

    Une partie de foot se prépare : deux enfants du village flottant vêtus de maillots de foot et de crampons sautent dans une pirogue. Dès qu’ils atteignent l’autre rive, l’un d’eux descend de l’embarcation une hache à la main ?!? On comprend vite son entreprise : il leur faut monter leur cage de football avant de commencer la partie. Nous les observons un moment : ils taillent des piquets en bois, les plantent, utilisent une moustiquaire en guise de filet…il y a de l’idée ! Voilà qu’un autre enfant les rejoins, déposé sur la rive par ses parents, il n’avait sans doute pas son permis bateau celui-là! Plus d’une heure après, la partie commence enfin. Nous ne comptons plus le nombre de fois où le ballon part à l’eau : pas facile d’être footballeur sur une ile au Cambodge !

                 Construction des cages de foot  Partie de foot

    Partie de foot au bord du Mékong

     

    Sur ces mots, nous vous souhaitons une très heureuse année 2015, et espérons que vous en profiterez autant que nous !

    Bonne année !!!

     

    « Une belle rencontre Siem Reap: ses arnaques, ses marchés et ses temples... la base quoi ! »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Waldérie
    Lundi 5 Janvier 2015 à 21:46

    Bonne année à vous aussi les copains! Je pense fort à vous! Profitez bien! Gros muxu!

    2
    pierrette
    Lundi 5 Janvier 2015 à 21:51

    trés bonne année ,pleine de rencontres et de ......péripéties

    3
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 05:58

    Ce sont donc les bus qui s'arrêtent..

    ahaha :)

    4
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 14:14

    On fait ce Qu'on peut ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :