• Les Hutongs et le temple des Lamas (Pékin)

    Les HutongsLe 7 décembre :    

     

             Enfin un quartier préservé de toutes constructions massives ! Dans ces hutongs emblématiques du vieux Pékin, pas de gratte-ciel, pas d’immeubles, seulement des rues étroites desservant de petites maisons en pierre aux portes colorées et aux lanternes rouges (symbole de joie et de chance) accrochées sous leur proche. Un style rappelant les échoppes bordelaises : les décorations des portes et façades trahissent parfois la richesse du propriétaire, et quelques cimes d’arbres dépassent des maisons dévoilant un bout de jardin secret.

     

     

     

     

     Les Hutongs  Les Hutongs  Les Hutongs

                Nous montons dans notre machine à remonter le temps et parcourons les petites ruelles où les gens grouillent comme dans une fourmilière. Il semblerait qu’ici le temps ce soit arrêté un siècle auparavant: nous nous retrouvons immergés dans les échoppes artisanales du vieux Pékin (cuisine de rue, travail du sucre, poterie, marchands de thé…).

           Les Hutongs  Les Hutongs  Les Hutongs

     

                  Le temple des lamas est le lieu de culte lamaïste le plus important hors du Grand Tibet. Ce temple autrefois palais d’un empereur a été offert aux moins tibétains en 1732. Les 300 lamas qui l’occupaient bénéficient de rapports privilégiés avec l’empereur : en vertu de leur pouvoir spirituel, ils étaient les seuls à pouvoir le regarder dans les yeux ! En contrepartie, les moines devaient accepter l’idée d’une vassalité politique et devaient renseigner l’empire sur la situation du lointain Tibet… pas fou l’Empereur ! Ironie de l’histoire, le régime actuel justifie de l’appartenance historique du Tibet à la Chine par ces liens passés !

           Le temple des Lamas  Le temple des Lamas

                  Devant le temple, des dizaines de fidèles bouddhistes venus de toute la chine font brûler de l’encens et adressent leurs prières à Bouddha. Le fait de faire brûler de l’encens et des offrandes en papier est essentiel dans la pratique religieuse et les croyances populaires chinoises. On dit que la fumée de l’encens permettrait d’invoquer les dieux alors que l’incinération d’origami en papier imprimé avec des images bouddhistes (pliage en forme de cheval comme le voulait la tradition funéraire d’enterrer des chevaux rouges avec le défunt ou plus récemment en forme de bijoux,  de vêtements) permettrait d’assurer plus de confort au défunt dans sa vie après la mort.

                           Le temple des Lamas  Le temple des Lamas 

                  C’est donc au beau milieu de ce brouillard parfumé que nous avançons vers les différentes parties du temple des lamas. L’une des salles abrite une statue de Bouddha de 26m de haut et 8m de large, sculptée dans un seul tronc de bois de santal blanc ! On se demande comment ils ont pu installer cette statue là et qui était là en premier : la statue ou le temple ? Dans une autre pièce, un grand cercle réalisé à partir de sable de différentes couleurs (un madala) a été réalisé en signe de reconnaissance et d’offrande aux bouddhas et à l’univers. Le mandala est un support à la méditation, sa construction est  en elle-même une pratique spirituelle. Cet art est éphémère, lors de la destruction du mandala, le sable sera offert en guise d’offrande à une divinité. Ça nous fait penser aux kolams construits par les hindouistes pour attirer les bons esprits dans leur maison, vous vous rappelez ?

     

                Enfin, une statue de Tsongkapa (le fondateur de la secte lamaïque des bonnets jaunes qui domine le bouddhisme tibétain) trône en plein milieu du temple. Mauvais timing : les lamas sont partis manger, nous ne croiserons que très peu de ces moines, bien emmitouflés dans leur grand manteau molletonnés marrons.

             Statue de Tsongkapa  Rouleaux de prière


     

     

     

     

    « Le palais d’été (Pékin)Un chinois pas comme les autres ! (Xi'an) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    isabelle Dufau
    Samedi 13 Décembre 2014 à 23:06

    Bonsoir Yann et Perrine.

    Un petit coucou du Pays. J'ai enfin pris le temps de consulter votre blog et FELICITATIONS!!!

    - pour votre organisation,

    - pour votre ténacité . Comme dirait quelqu'un que je connais très bien, il faut savoir se donner les moyens de réaliser un rêve ou vivre une passion. 

    Je viens de passer une soirée en Asie ; sympa.

    Bonne route et surtout profitez!

    Bises landaises.

    2
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 02:33

    Bonjour Isabelle et merci pour ton message. Bienvenue sur ce blog, il y a une newsletter en haut à droite, si tu es intéressée, tu y es également bienvenue, elle permet de recevoir un lien vers les articles au moment où ils sont postés plutôt que de les chercher dans le blog. Bonjour à toute la famille, et à dans à peu près un an. wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :