• Noël

    Noël

     

     

     

     

     

    Le soir de Noël nous rencontrons un anglais et une canadienne dans la guèste haousse. Ils travaillent tous deux pour des ONG, l’une dans l’enseignement, l’autre dans la justice : il fait partie du groupe de juriste étranger appelés pour juger de façon impartiale les personnes responsables des crimes réalisés sous le régime de Pol Pot. Ils ont avec eux une bouteille de vin rouge, du fromage et une baguette de pain et nous propose de nous joindre à eux pour un apéritif de Noël. Evidemment refuser serrait extrêmement malpoli, nous nous voyons donc dans l’obligation d’accepter et de partager avec eux ces quelques victuailles. En échange nous partagerons l’ananas que nous venions d’acheter au marché. Joyeux Noël !!! 

     

     

     

     

     

    Le jour suivant nous passons la matinée à chercher le départ des bus locaux pour nous rendre dans le Mondolkiri, province reculée de l’est du pays proche du Vietnam. En fait les cambodgiens n’ont pas comme en Inde des bus locaux et des bus touristiques différents. Ce sont les même pour tout le monde, mais le prix est doublé pour les touristes et nous n’arriverons pas à contourner cette règle cette fois-ci.

     

    L’après-midi nous visitons le palais royal où vit encore le roi du Cambodge. C’est superbe, mais tout n’est pas accessible. Le sol du bâtiment principal, aussi appelé pagode d’argent est recouvert de 5000 dalles d’argent d’un kilo chacune. C’est un des rares bâtiments que les khmers rouges n’ont pas détruits, dans un souci de conserver un peu de l’héritage cambodgien.

       Palais royal  Palais royal

                    Plus tard nous marchons dans le quartier des sculpteurs. Il rassemble plusieurs familles d’artisans qui œuvrent ensemble pour la conservation du patrimoine architectural en rénovant ou remplaçant les innombrables bouddhas et autres objets détruits par les Khmers rouges. Des statues de plus ou moins bonnes factures sont entassées dans les ruelles de ce quartier en attendant une place dans l’un des monuments de la ville.

    Quartier des sculpteurs

     

    Le 27 au matin nous nous levons et prenons un bus pour arriver 8 heures plus tard dans la petite ville de Sen Monorom, capital de la province du Mondolkiri.

     

    « Le musée de l’horreurSen Monorom »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Super D
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 00:11

    Bon il est minuit à Paris et rien ne brûle pour le moment, alors BONNE ANNÉE! !!!!

    2
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 01:18

    Merci et bonne année aussi !!! Bises et A+

    3
    Matias Dominique
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 08:34

    Bonne et merveilleuse année 2015 les aventuriers ,

    je pense que cette année sera inoubliable pour vous deux ,riche en aventures et émotions !

    bonne année 

     

    4
    joelle
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 19:07

    je vous souhaite une merveilleuse année

    plein de bisous

    joelle

     

    5
    Samedi 3 Janvier 2015 à 00:01

    Merci à vous et bonne année aussi !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :