• Le terremoto : un cocktail à faire frémir les plus coriaces

    Le terremoto : un cocktail à faire frémir les plus coriaces

     

     

    Cette boisson est affichée sur toutes les ardoises des bars du pays le plus sismique au monde : le Chili. Le terremoto est généralement servi dans un contenant d’1L, puis le suivant appelé « la réplique » dans un verre de 50cL. Il semblerait que ce cocktail produise d’étrange mouvement du sol d’où son nom à la mode en cette saison… « Tremblement de terre » !

     

     

     

     

     

     

                  L'histoire raconte que des journalistes allemands venus à Santiago pour faire un reportage sur les dommages causés par le tremblement de terre qui avait frappé la ville en Mars 1985 seraient à l’origine de ce cocktail. En raison de la chaleur, ils auraient demandé quelque chose de rafraîchissant : un serveur ajouta de la crème glacée à un verre de pipeño. Quand ils ont essayé la concoction, les reporters auraient dit " Esto sí Qué es Terremoto » (Ceci est vraiment un tremblement de terre) car la boisson était tellement forte que leurs jambes en tremblèrent et bientôt ils eurent l’impression que le sol se dérobait sous leurs pieds… le nom est resté depuis.

      

    Recette du Terremoto :

      

    La recette est très simple, sans instruments de mesure nécessaires.

     

    1. Mettre une boule de glace à l'ananas dans chaque verre

     2. Remplissez le reste avec du pipeño (ou tout vin blanc fermenté, le riesling peut faire l’affaire). Voilà c’est fait !

     3. La recette s’est peu à peu modifiée, et certaines personnes ajoutent un peu de grenadine ou du fernet (liqueur d’Argentine) ou du Pisco (alcool chilien).

    Le terremoto : un cocktail à faire frémir les plus coriaces

     

    « Une nuit à trembler de peur Santiasco »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    liliane
    Mardi 21 Février à 08:46
    une recette superb
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :