•  

    La sauce chimichurri (Argentine)

     

     

    La churrasquería est une institution en Argentine : pays du bœuf et du barbecue par excellence. Les restaurants rôtisseries disposent tous d’un asador : nom donné à leur barbecue géant mais aussi au cuisinier spécialisé dans la cuisson de l’asado (et oui, faire un barbecue c’est un métier ici !). On ne va pas vous apprendre à faire une parillada (bien que les secrets de la technique argentine aient déjà été évoqués par Francisco à Cordoba), cependant la sauce chimichurri qui accompagne et relève les saveurs des grillades mérite un article à elle seule ! En Argentine il y a autant de recettes de chimichurri qu’il y a de familles, pour les gens pressés, il existe  des mélanges déshydratés, prêts à l’emploi : mais c’est tellement mieux quand c’est fait maison.

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les empenadas de carne à la manière de Maria (Argentine) 

     

    Le nom empanada vient du verbe espagnol, « empanar », qui signifie fourrer ou habiller avec du pain (si David savait ça !). L'empanada est un petit chausson (ou feuilleté) croustillant farci d’un maléange moelleux de viande, légumes, fromages, poisson…ou d'autres ingrédients, selon les coutumes de chaque région. Cuit au four ou frit, on le retrouve dans la cuisine espagnole traditionnelle et aussi en Amérique du Sud. En argentine, cet encas ou amuse-gueule a été élevé au rang des plats nationaux. Impossible d’y échapper : dans un restaurant, dans une sandwicherie, dans des stands de rues, l’empenada est partout ! Quant à la guéguerre pour savoir si l’empenada est argentine ou chilienne, ou laquelle est la meilleure, nous botterons en touche. Une chose est sûre : l’empenada chilena est bien plus grande, et convient donc mieux aux gloutons, mais vous me répondrez qu’il n’y a qu’à prendre le double d’empenadas argentine !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le terremoto : un cocktail à faire frémir les plus coriaces

     

     

    Cette boisson est affichée sur toutes les ardoises des bars du pays le plus sismique au monde : le Chili. Le terremoto est généralement servi dans un contenant d’1L, puis le suivant appelé « la réplique » dans un verre de 50cL. Il semblerait que ce cocktail produise d’étrange mouvement du sol d’où son nom à la mode en cette saison… « Tremblement de terre » !

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •  

    La soupe de quinoa

     

     

     

     

     

    Le quinoa est un aliment originaire de l’altiplano sud américain. Il est cultivé par les paysans du coin depuis de nombreux siècles, pour la consommation locale. Récemment, il est devenu très à la mode en Europe, grâce à sa haute valeur nutritive, son goût et sa texture, permettant de multiples préparations (salades, soupes, soufflés, pâtisseries, desserts, etc.).

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • La sopa de mani avec des pâtes (BOLIVIE)

     

     

     

     

     

               Cette soupe populaire constitue l’entrée la plus répandue des comedors de Bolivie, il parait même que ce fut le dernier repas du célébrissime bolivien : el commandante Che Guevara. A votre tour de faire votre révolution culinaire : voilà la recette de cette délicieuse soupe de cacahuète.

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    le revuelto et le cocido quemado d'Evan (Paraguay)

     

     

     

     

     

    Ici tout le monde en parle, impossible de partir du paraguay sans avoir gouté ce plat (c’est quand même nettement meilleur que le fameux vegemite des australiens !).Ce plat populaire typiquement Paraguayen se mange au petit-déjeuner, le midi, en snack ou le soir. Une chose est sûre : c’est un sacré « mata hami » ! Finissez votre assiette, et vous n’aurez plus faim pendant des heures… Si vous ne finissez pas tout, vous en aurez pour le repas suivant… Le cosido quemado rajoute un côté sucré avec une légère amertume et donne plus de saveur à cette recette.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le chipa Guazu de Carmencita (Paraguay)

     

     

    Ce coup-ci, c’est dans la cuisine de Carmencita à Asuncion que nous nous sommes invités. Une adresse à ne manquer… Avec son sourire et sa bonne humeur légendaire, cette marmiton hors pairs nous a fait découvrir un des accompagnements des plus réputé de la cuisine familiale du Paraguay le chipa guazu : un gratin à base de maïs doux et fromage. On retrouve souvent une part copieuse de cet entremet pour accompagner asado de bœuf, chorizo et manioc : un repas bien nourrissant et « rico, rico ».

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    rocoto relleno (sorte de poivrons farcis)

     

     

    Carla nous la répété plusieurs fois lors de notre séjour à Lima:

    "el rocoto relleno es muy rico!".

     

    En effet, ce commentaire ce suffit à lui même, le rocoto farci  (une sorte de poivron rouge picant des Andes) c'est vraiment délicieux !!!

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  Chicha morada Péruvienne (recette de Chad)              L’ingrédient principal de la Chicha morada est le maïs pourpre cultivé et consommé dans les Andes depuis plus de 2500 ans. Très peu d’aliments sont naturellement pigmentés en violet foncé, ceux qui le sont cependant sont chargés en phytonutriments et antioxydants, spécifiquement anthocyane.

                   Le maïs pourpre est une excellente source de vitamines C et E et contient des quantités massives de composés phénoliques et d'anthocyane (famille des polyphénols) qui ont également l'activité antioxydante élevée. Les anthocyanes sont un type de flavonoïde complexe qui produit les couleurs bleues, violettes ou rouges dans les aliments. Ils sont anti-inflammatoires, anti- vieillissement, favorisent la formation de collagène, améliorent la circulation sanguine et réduisent le taux de cholestérol. Ils peuvent également contribuer à stabiliser et protéger les capillaires et les vaisseaux sanguins de dommages des radicaux libres.

     

                    Le maïs pourpre est un antioxydant plus puissant que celui de la myrtille, donc buvez-en sans modération !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Papas a la huancaína

     

     

                     Huancayo est une charmante ville dans la montagne Péruvienne qui a donnée naissance à un des plats traditionnel de la gastronomie du Pérou : les fameuses et délicieuses « papas a la huancaína ». Durant la construction de la voie ferrée du centre du Pérou au départ de huancayo, les ouvriers du chemin de fer se nourrissaient avec un plat de patates rôties avec une délicieuse crème que les habitants de la ville vendaient dans la station, qui depuis fut nommé « papas a la huancaína”.

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • New Zealand Fisherman's Basket Chowder à la façon de Dave

     

                    Lors de notre séjour à Auckland, Dave et Leanne nous font agréablement découvrir une partie de leur culture gastronomique: le chaudron de fruits de mers. A peine sortis du train qui nous a amené chez lui, Dave nous amène chez un poissonnier pour acheter des moules vertes Néo-Zélandaises: on n'en a jamais vu d'aussi grosses (même les moules espagnoles sont rachitiques à côté)!

     

                     Essayez sans plus tarder cette recette... un vrai délice! 

     

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •  

    (Pour 6 personnes / préparation et cuisson 2h)

     

    Salade tahitienne (Nouvelle-Calédonie)

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Recette pour 4 personnes (1 Wallis)

    Préparation et cuisson 1h30

    Le Poé à la banane (Nouvelle-Calédonie)

     

     

     

     

     

     

              Nous avons découvert cette recette à la fête de Boulouparis. Une gentille maman Walisienne (comprenez aussi haute que large et les bras comme les cuisses...) nous a expliqué la recette pour qu'on puisse le refaire chez nous. On en a acheté un pot pour deux et donc demandé deux cuillères pour le déguster... elle s'est moquée, selon elle (ou plutôt les références des gros mangeurs que sont les walisiens) il y en avait à peine pour un! On a eu du mal à le finir à deux, faut un bon appétit pour venir à bout de ce dessert fin bon!

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •   

     Recette pour 8 personnes:  Préparation 1h ;  Cuisson 2 à 3h

     

    Le Bougna Marmitte (Nouvelle-Calédonie)

     

                  Le bougna, spécialité traditionnelle kanak, cuit lentement sur un lit de pierres, entourés de cailloux chauffés à blanc, sous une couverture végétale recouverte de terre. Les légumes mariés à la viande ou aux fruits de mer et noyés de lait de coco, y passent plusieurs heures, emballés dans une feuille de bananier parfaitement étanche. Ce genre de four est utilisé par toutes les cultures océaniennes pour cuire cochon, poulet…

                  Nous n’avons pas eu l’occasion de cuisiner un bougna dans un four traditionnel kanak, mais bien conscient que c’est un peu compliqué de reproduire tout ça à la maison, voilà une recette que vous pourrez refaire plus facilement. Il y a autant de bougna que de maman pour le cuisiner, ce plat local est un peu le pot-au-feu de chez nous. Vous pouvez ajouter d’autres légumes à votre guise (céleri, carotte).

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    (Pour 4 personnes / préparation + cuisson 1h)

      Le gâteau aux cocos d'Hugo (Nouvelle-Calédonie)

     

    Ingrédients :

        - 250 g de farine

       - 200 g de sucre

       - 125 g de beurre

       - 2 noix de coco râpées

       - 3 œufs

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Les biscuits d’ANZAC (AUSTRALIE)

     

     

     

     

     

    Selon la légende, ces biscuits étaient préparés pour les soldats d’ANZAC parce qu’ils avaient un fort pouvoir nutritif et qu’ils pouvaient se conserver lors d’un long voyage à l’autre bout du monde. Ils rappelaient aux soldats que leur famille pensait à eux, aujourd’hui, c’est à vous de faire vivre cette mémoire en cuisinant ces biscuits pour célébrer le 100ème anniversaire d'Anzac day.

     

    Demandez aux australiens la meilleure manière pour faire les biscuits d’Anzac, et vous déclencherez à coup sûr une bagarre. Croquant, moelleux ou croustillant ? Pour éviter une 3ème guerre mondiale, essayez cette recette dont les variantes conviendront à tout le monde.

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •  

    Air Batu Campur ou Ais kacang (Malaisie)

     

     

     

     

     

    Cette montagne de glace est le dessert le plus populaire de Malaisie, très aprécié lors des journées très chaudes et ensoleillées. Pour venir à bout de ce dessert, il vous faudra cependant aimer le sucré. Sous ses airs frais, ce dessert glacé est également une montagne de calorie !

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Asam Laksa de Penang 

     

     

     

     

     

     

    Le Laksa est une soupe de nouille épicée populaire de la cuisine Peranakan, qui est une combinaison de cuisine chinoise et malaise. L’origine du nom de cette soupe pourrait être issu du cantonais « sable épicé » car la soupe a une texture sableuse ou granuleuse en raison des crevettes sèches qui sont ajoutées à la recette. Une autre théorie vient de la similitude avec le son « sale » en chinois simplifié en raison de son apparence. En effet, si le plat semble peu appétissant au premier abord, vos papilles et votre palais n’en sera que des plus ravis. Cette soupe a été classée 7ème sur 50 parmi les meilleurs plats au monde !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le tom yum goong          Le tom Yum goong est une recette de soupe de crevette au lait de coco typique de la Thaïlande.

     

    Les saveurs si typiques de la cuisine thaïe sont liées à une utilisation judicieuse de nombreuses herbes et épices (piment, curry, gingembre, citronnelle, coriandre…) dont chaque cuisinier à sa propre recette. Sur la table de chaque petit restaurant, des petits pots contenant différents assaisonnements permettent d’équilibrer à sa convenance les différentes saveurs du plat : le salé des sauces poissons ou soja, le sucré, ou l’aigre avec du piment mariné dans du vinaigre. Chacun se laisse alors prendre au jeu d’ajouter un peu de poudre de perlimpinpin dans son assiette, avec des résultats plus ou moins réussis !

     

     

     

    La recette de soupe que nous vous proposons ici est relevée en goût pour des palais peu avertis, mais est typique de ces saveurs qui vous font voyager sous les cocotiers… alors régalez-vous bien !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le Pad Thaï poulet crevette

       C'est le plat le plus populaire en Thaïlande, coup de chance pour nous: il n'y a pas de riz dans la recette, ça nous change! Mais cela n'est pas un hasard...

     

    Le pad thaï est devenu le plat national de la Thaïlande suite à la récession économique qui a touché le pays après la Seconde Guerre mondiale. Pour réduire la consommation de riz, le gouvernement avait lancé une campagne pour la production de pâtes de riz en en distribuant la recette à travers tout le pays!

     

    Ce plat est un incontournable de la gastronomie thaïlandaise, on trouve un peu partout en Thaïlande : de la petite roulotte en bordure de route au restaurant le plus sophistiqué. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le fish amok (Cambodge)

     

     

            Ce plat typiquement cambodgien peut être préparé de différentes manières car il n'existe pas de vraies règles culinaires dans ce pays... tout dépend de ce que l'on peut trouver au marché!

            Nous vous proposons celui que l'on a goûté à Battambang (malheureusement la photo n'est pas la notre, quand nous avions voulu la prendre, la feuille de bananier était déjà vide!)

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •  Le Nôm Bak Bin (Cambodge)

     

     

     

     

     

     

    Le Nôm Bak Bin: c'est un fameux gâteau à base de manioc qui mélange les fameuses propriétés du manioc et l'onctuosité de la coco. En voici la recette Cambodgienne: c'est un réel délice!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  •  

    Les dumplings sont des sortes de raviolis fourrés aux légumes ou à la viande typiques du Nord de la Chine. Christina nous a proposé une recette.

    Les dumplings (Pékin)

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  

    Pour 4 bols:

    • Mettre dans une casserole 1 tomate coupée en 8

    • Ajouter un bout de gingembre (3cm), un peu de sucre, de sel, de poivre

    • Mouiller le mélange avec 4 petits bols d’eau

    • Laisser cuire 10 minutes

    • Dans un bol mixer un œuf, puis le rajouter à la soupe

    • Laisser cuire encore 2 minutes… c’est prêt !

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Le Coulow Yo Recette du Barbecue Pork à la façon d'Edward:

     

     

    - Couper des petits dés de viande de porc de 2cm sur 2cm environ.

    - Laver la viande en la passant sous l’eau

    - Assaisonner (sel, poivre)

    - Rouler les dés de viande dans de la farine

    - puis les faire frire dans un peu d’huile d’arachide, la viande doit être colorée sur toutes ses faces

    - Réserver

     

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  C'est au cœur des collines népalaises que Yann a appris cette recette, il vous en livre tous ses secrets!

    Les pakaudas (NEPAL)

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • dhal fry (INDE), curry d'aubergines et riz blanc

     

     

              Le dhal fry s'accompagne des galettes de pain Indien ressemblant aux fajitas (chapatis, nan, ou rotis), et d'un curry de légumes.

               Au népal, le dhal s'accompagne de riz blanc, ce qui constitue le plat national: le "dhal bat". Pour la petite anecdote: les Maoïstes confectionnaient des bombes artisanales avec des autocuiseurs. Il y a quelques années de ça, il était  donc impossible d'acheter une cocotte minute au Népal, leur vente étant interdite par l'Etat!

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  Pour deux verres de Lassi mélanger : 

    - 100 g de sucre

     - 2 bananes mixées

     - un verre de curd (ressemble au fromage blanc)

     - le petit plus : ajouter une cuillère à café d’eau de rose

     Servir bien frais !

     


    votre commentaire
  •   C'est la boisson nationale, servi avec du lait, encore un héritage de la colonisation anglaise !!!

             Il existe de multiples façon de le préparer, mais voici celle qu'un indien nous à proposé :

    Le Masala chai

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique